Le traitement de l’hygrométrie sert à contrôler la quantité d’eau dans l’air pour en gérer son taux d’humidité exprimé en % de HR (Hygrométrie relative).

Il est nécessaire de maîtriser l’humidité pour du process ou simplement pour assainir le bâti d’un local piscine par exemple. L’excès en eau dans l’air peut rapidement endommager la construction.

Pour diminuer le taux d’humidité dans l’air, deux options sont possibles :

La première consiste à piéger l’eau de l’air par un système thermodynamique. On parle alors de déshumidification.

La deuxième utilise le principe de l’absorption, on parle alors de déshydratation.

A contrario, pour augmenter le taux d’humidité dans l’air, on met en œuvre des humidificateurs.

La précision du contrôle de l’hygrométrie dépend de la température. Une température non maîtrisée ne permet pas le contrôle rigoureux de l’hygrométrie. L’air neuf entrant dans le local à traiter influence énormément le taux d’hygrométrie de la pièce. Pour les locaux de métrologie par exemple, il est nécessaire de contrôler l’air neuf, la température et l’hygrométrie car un écart de température ou d’humidité peut faire varier les mesures des matériaux mesurés.

En fonction de votre problématique, HYDECLIM vous propose ou vous assiste dans la recherche des solutions techniques les plus adaptées.

    Les marques sélectionnées par Hydeclim :

    En savoir plus