L’intérêt d’une ventilation double flux est de contrôler les entrées et sorties d’air et de permettre des économies d’énergie grâce à un échangeur. L’air extrait dépose ses calories sur un échangeur à roue ou un échangeur à plaques. L’air neuf en passant sur ce même échangeur les récupère et permet une augmentation du rendement de 80%. L’air peut être réchauffé par une batterie terminale afin d’éviter de souffler un air trop bas en température.

Les centrales double flux peuvent également améliorer le rendement de la climatisation en mode froid. L’extraction de l’air rafraichi permet de refroidir l’air entrant et par conséquent d’améliorer les rendements des climatiseurs. Certaines machines sont équipées des fonctions Freecooling : lorsque la température extérieure est plus basse que celle de l’intérieur, la centrale double flux insuffle un air plus frais. Cette fonction engendre de fortes diminutions des consommations d’énergie en évitant de solliciter les climatiseurs.

Les CTA double flux peuvent être équipées de caisson de mélange et de batteries chaudes ou froides. Ces systèmes permettent en plus de traiter l’air hygiénique, le conditionnement de l’air en maîtrisant la température voire l’hygrométrie pour les plus sophistiquées.

Caisson insufflation avec batterie de chauffage

Ventilateur de gaine

Tourelles d’extraction

Ventilateur hélicoïde et ventilateur hélicoïde mural

Centrale double flux à échangeur à roue

Centrale double flux à échangeur à plaque

Retour