L’intérêt de ce système est le rendement très élevé et constant. La terre a pour avantage d’être toujours plus ou moins à la même température et donc de garantir des températures positives même par temps froid. Les émetteurs de chaleur sont les mêmes que pour tout autre type de chauffage (radiateurs, plancher chauffant, ventilo-convecteurs… Dans notre gamme de PAC vous trouverez des systèmes basse température et haute température jusqu’à 60°C de départ d’eau (idéal pour la rénovation de réseau de chaudière).

La PAC sur nappe phréatique pompe l’eau dans le sol pour réchauffer ou refroidir son échangeur. Il faut avoir une eau de bonne qualité pour éviter d’encrasser la crépine de captage. Ce principe procure les meilleurs rendements grâce au puisage direct de l’énergie ; cette technique évite l’échangeur intermédiaire et donc la perte de calories.

La PAC sur capteur géothermique, plan ou vertical. Dans le premier cas, il faut décaper une grande surface de terrain pour y placer des tuyaux dans lesquels de l’eau sera véhiculée afin de capter les calories du sol. Dans le second cas, le capteur est placé dans un forage à grande profondeur. Suivant le type de sol, le grand intérêt du forage est qu’il ne prend pas de place sur le terrain.

Retour