La régulation

Les systèmes de ventilation nécessitent très souvent des régulations performantes. Le besoin le plus courant consiste à réguler la température de l’air entrant avec des batteries chaudes qui permettent de souffler un air à une température supérieure à celle de l’air ambiant. En été, en compensation de la climatisation, on peut prévoir la régulation de batteries froides à eau ou à détente directe et la régulation par capteur CO2 qui permet de réduire le coût de l’énergie en s’adaptant en permanence à l’occupation des locaux.

Pour les systèmes de ventilation nécessitant des débits différents par pièce, des boites à débits variables (V.A.V.) sont nécessaires. Dans ce cas, il faut pouvoir réguler les ventilateurs des centrales d’air en pression constante.

La ventilation dans les domaines techniques fait appel à de la régulation de température, CO2, pression d’air, et éventuellement hygrométrie.

Les régulations embarquées dans les machines peuvent être reprises à distance pour être redirigées sur une gestion technique centralisée (GTC) pour les équipements du CVC ou gestion technique du bâtiment (GTB) qui reprend tous les lots techniques d’une construction.

Les capteurs

Pour contrôler aux mieux les installations de ventilation, différents capteurs sont proposés. Il existe des capteurs de gaine et d’ambiance.

Les capteurs de CO2 en gaine ou d’ambiance permettent d’augmenter ou réduire les débits de VMC en fonction de l’occupation des pièces.

Le capteur de température en gaine a pour but de contrôler la température de soufflage lorsqu’il est placé directement sur la sortie d’air de la machine. Il peut également être placé en reprise d’air. Dans ce cas, il aura pour but de contrôler la température de l’ambiance de la pièce. Cette position peut être utilisée pour contrôler un seul volume.

Les sondes de pression peuvent être installées pour contrôler une surpression ou dépression dans une gaine ou pièce ou bien encore pour contrôler un débit constant.

Des détecteurs de présence peuvent être installés pour limiter les débits de VMC afin de réaliser des économies d’énergie par un fonctionnement en tout ou peu.

Les actionneurs

Pour les systèmes aérauliques nous avons différents types de clapets d’air. En fonction des applications nous pouvons proposer des clapets d’air motorisés T.O.R. ou PROPORTIONNEL, avec des servomoteurs adaptés pour être pilotés à la demande avec des renvois possibles des positions en temps réels.

Pour les applications V.A.V. nous pouvons proposer des registres avec régulation de débit ; une croix de mesure permet une régulation très précise du flux d’air.

Sur l’eau, nous avons différent types de vanne de régulation, des systèmes de vannes 3 voies, 2 voies, 2 voies avec contrôle de débit constant et équilibrage de réseau.

L’ensemble de ces matériels peuvent être pilotés via des systèmes de GTC.

Retour